Surprise au Rallye du Printemps de Bords, avec l’engagement de Pascal Phélippeau sur une R12 Gordini. L’occasion d’en savoir plus sur cette démarche.

 

 

 

Pascal, pourquoi venir en VHC, et pourquoi en R12 Gordini ?

« Avec mon pote Arthur De Sousa, nous avons acheté cette auto il y a deux ans à Ponthieu. Je savais qu’il y en avait très peu en France, et son état m’a motivé à faire le pas. Très occupé professionnellement, et n’ayant de ce fait pas de programme rallystique cette année, le rallye de Bords, se déroulant à domicile,  était le moment opportun pour goûter au VHC ».

As-tu était dépaysé par le pilotage de cette auto, et vas-tu renouveler l’opération ?

« Dépaysé, oui, car il y a un vrai décalage avec les autos modernes et très performantes que j’ai piloté jusque là. Cependant j’ai pris un énorme plaisir, et il n’aurait pas fallu me pousser beaucoup pour faire une 4eboucle. Renouveler l’opération ? Oui, bien sur, et si mon emploi du temps me le permet ce sera au Saintonge. Et plus tard au Tour de Corse Historique sur une R5 GT Turbo ».

Propos recueillis par Gérard Coëffe

 

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêts.