Le Team Etiè, c’est trois autos. Une Rallye 3 pour Mickaël, une Saxo pour Mathieu, et une 306 Maxi pour Laurent.

 

Photo C. DIJOUX 

Laurent, parles-nous de cette 306.

« Je l’ai acheté fin 2003, et fais évoluer suivant mon budget. En 2010, je suis passé en voies larges, ce qui entre nous n’est pas un gros avantage sur les petites routes du Poitou-Charentes. Puis suite à des problèmes de tenue de route, j’ai remplacé les amortisseurs Proflex, par des Peugeot Sport. Depuis cela va beaucoup mieux. Coté moteur, l’évolution serait un moteur kit-car de 290 cv. Mais vu le prix d’achat (25 000 €) et celui des révisions tous les 1200 km (15 000 €) je me contente de celui de 270 cv, qui est fiable. Les points forts de cette auto, sont le moteur, la boite séquentielle, les freins. Avec mon père (qui a usiné pas mal de pièces), nous avons tout fait nous même, et sommes fiers du résultat. Le problème, est que pour l’utiliser au maximum, il faudrait faire des essais et courir plus souvent ».

 

Est-tu tenté de te qualifier pour une finale, et que vas-tu faire cette saison ?

« Je n’ai jamais vraiment essayé de me qualifier pour une finale. Celle de Châteauroux, pourrait m’intéresser, mais il faudra faire et finir au moins 18 courses. Moi je n’en fais qu’une dizaine par an, et de préférence celles de mon secteur. Pour me qualifier, il faudrait que je prenne ma licence à La Guadeloupe, ou en Ile de France, comme certains … »

 

 

 

         Propos recueillis par  Gérard Coëffe    

 

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêts.